Point d’étape au 15 octobre 2012 : le chantier n’avance toujours pas !  Mais  ça bouge dans les instances et des espoirs sont permis pour débloquer rapidement la situation ….

1)    Rappel de la situation

Si le chantier a démarré comme prévu à l’automne 2011 avec le financement apporté par Kassumay (9000€) et la Commune de Veurey  (5000 € première phase), l’entreprise a été bloquée début 2012 à la suite du non respect  des engagements  de la Région Basse Casamance d’apporter 8000€ (alors qu’un courrier de leur part, daté du 17 mai 2011, avait confirmé leur participation).
Ainsi le chantier est arrêté au niveau « fin du Gros Œuvre » depuis le début du printemps, et dès lors, Kassumay et notre correspondant  à Dakar  Xavier Diatta, font le maximum pour trouver les conditions de la reprise.

2)    Les actions menées

Après les manifestations et relances de Kassumay (rappels de ses engagements)  la Région Basse Casamance, tout en refusant de participer financièrement, a décider d’apporter son soutien en fournissant le mobilier scolaire ; c’est une avancée, même si le montant global est inférieur au budget prévu. Mais cette disposition ne permet pas à l’entreprise de continuer (manque de trésorerie pour les achats de matériaux).
Avec la suite des financements mobilisés  par Kassumay (participation des collectivités Commune et Conseil Général) une deuxième phase de financement (5000 €) est débloquée.  L’entreprise faisant état de difficultés avec ses fournisseurs, Xavier Diatta réalise directement à Dakar les achats de tôles pour la toiture.
Mais l’acheminement de Dakar vers Ziguinchor se passe mal et demande plusieurs mois (confusion dans un stockage intermédiaire !) Enfin, début octobre 2012, les tôles sont déposées à Ziguinchor et les ouvriers ont été payés.
Il convient de préciser que les ouvriers ne sont pas au service de l’entreprise à temps plein, mais pratiquent les multi-activités. Ainsi de juin à septembre, priorité au repiquage du riz, nourriture de base des Casamançais !

3)    Vers la solution de reprise du chantier

Des contacts téléphoniques reprennent à l’initiative de Kassumay avec la Communauté Rurale de Niaguis, maître d’ouvrage du projet.   Boubacar Sow,  élu local qui est notre intermédiaire dans cette instance, annonce par téléphone le 10 octobre que la Communauté Rurale décide d’apporter  11000€ dans le dossier, suite à une rencontre Région/Communauté/Entreprise. Une délibération devrait parvenir rapidement en ce sens.
Xavier Diatta ( par téléphone du 12/10) m’informe de la création par le nouveau gouvernement du Sénégal d’un « Office de Reconstruction de la Casamance ». Niaguis entre dans le programme de cet Office, ce qui peut expliquer les possibilités toutes nouvelles de la Communauté Rurale.
Selon Xavier, les conditions sont réunies pour une reprise du chantier à court terme. Sa visite en France et à Grenoble prévue très prochainement devrait apporter encore d’autres éclairages.

Michel Lapalus.           Le 15/10/2012

Laisser un commentaire